12. août 2017 ARMIN ON BIKE

‘Ducati Team MotoGP’ Conférence de presse – Comment un ‘Selfie Stick’ a mis à mal l’élite du Sport de Moto

Andrea Dovizioso in Spielberg | Photo: Armin Hoyer - arminonbike.com

Spielberg | Red Bull Ring – “J’trouve pas ça si rapide…” j’avais dis cela à mon ami, lorsque j’ai aperçu les premières motos GP rouler à toute vitesse sur la ligne droite de départ. Avec une vitesse maximale de 310,4 km/h, Alvaro Bautista (Bau) sur une Ducati lors du circuit libre 2, je pensais plutôt qu’il s’agissait d’une illusion optique de ma part dû à un sommeil trop court la nuit dernière …

En effet, je suis bien arrivé à 2 heures du matin à mon Hotel à Murnau après avoir conduit sous une tempête de grêle. La nuit était courte dû aux évènements survenus la veille et qui continuait à me perturber mentalement. Après une matinée pluvieuse, vers midi, j’ai atteint le Press Center à temps pour le déjeuner. À 15 heures, c’était parti pour les conférences de presse, en commençant avec ‘Ducati Team Moto GP’.

Les pilotes Andrea Divizioso et Jorge Lorenzo ont tous les deux un manageur de presse attitré qui se nomme Julian Thomas et un agent de presse, Artur Vilalta. Dans un premier temps, il y avait un interview télévisé suivi par une conférence de presse. C’est à ce moment que ma nouvelle acquisition de matériel photographique, mon selfie-stick, était mal vu alors qu’un photographe avait visé la même prise de vue.

Après cette conférence de presse que j’ai trouvé impressionnante, j’ai voulu offrir deux expressi dans des tasses Ducati aux deux monsieurs, qu’ils m’ont toutefois refusé tout en me réprimandant sur mon utilisation de mon selfie-stick. J’avais donné l’impression de filmer, ce qui n’était bien sûr pas le cas. Mais des petits malentendus de temps en temps font parti de notre travail.

Andrea Dovizioso et Jorge Lorenzo, eux-mêmes, se sont révélés très sympathiques et conciliants, et ont répondu à nos questions avec patience, d’abord en italien puis en anglais. Avec sa performance plutôt médiocre pour la qualification, Jorge ne nous a pas offert son plus beau sourire du jour.

Texte et photos: Armin Hoyer | arminonbike.com

, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.