8. juin 2020 Armin Hoyer

Monaco de nuit | Rencontre entre la Ducati Scrambler Full Throttle et la Ferrari LaFerrari dans la principauté

LaFerrari meets Ducati Scrambler | Photo: Armin Hoyer - arminonbike.com

Monaco | Monte-Carlo – L’année dernière, en mai, je me suis rendu à Nice pour tester des motos. Ce jour-là, j’étais de sortie avec un nouveau modèle très sportif de la famille des Ducati Scrambler, et c’est alors qu’à une heure tardive, dans le port de Monaco, j’ai découvert une super-sportive italienne à quatre roues extrêmement rare…

L’après-midi, j’avais parcouru la splendide route de la Grande Corniche de Nice jusqu’au Casino de Monte-Carlo sur la Ducati Scrambler Full Throttle de Ducati Nice (vous pourrez en lire le récit ici…). Je suis ensuite resté à Monaco le soir pour explorer un peu plus la principauté à bord de la Scrambler.

BALADE LE LONG DU CÉLÈBRE CIRCUIT DE FORMULE 1

À partir de la Place du Casino, on peut descendre l’Avenue des Spélugues vers le Circuit de Monaco. Un peu après avoir tourné à droite au niveau de Mirabeau Haute, je me suis garé pour aller boire un expresso sur la terrasse du Starbucks Ni Box-Monaco. Ensuite, j’ai continué sur le virage en tête d’épingle de Fairmont, le passage le plus lent de toute la Formule 1. Celui-ci a été nommé d’après le complexe de luxe quatre étoiles du Fairmont Monte-Carlo qui se trouve juste à côté et devant lequel sans surprise, des voitures de luxe étaient alignées.

Dans le Tunnel du Larvotto, même si ma Ducati Scrambler Full Throttle était une sportive, je ne suis pas allé aussi vite que les bolides de Formule 1, qui y atteignent une vitesse de pointe de près de 300 km/h. Peu après la sortie du tunnel, je me suis approché du mondain Yacht Club de Monaco, fondé en 1953 par le Prince Rainier III et dont le Prince Albert II fait aujourd’hui partie. Le club comprend 2 500 membres de 73 nationalités.

RENCONTRE NOCTURNE AVEC UNE ICÔNE DES VOITURES DE SPORT

En mai 2019, le 77ème Grand Prix de F1 de Monaco était alors sur le point de se produire. À partir de la Courbe du Bureau de Tabac, je me suis retrouvé sur le circuit déjà prêt, avec des glissières de sécurité et des tribunes de chaque côté. Devant la piscine, j’ai tourné à gauche et je suis passé entre des tribunes, jusqu’à arriver à la jetée du Port Hercule.

C’est là que se tenait la Ferrari LaFerrari de Leonardo Del Vecchio. On dit que le fondateur de l’empire des lunettes Luxottica est l’homme plus riche d’Italie. Le yacht « Moneikos » de 62 mètres de long qui se tenait le long de la jetée était également sa propriété. Face à ce noble entourage, ma Ducati Scrambler Full Throttle, avec sa peinture bicolore et ses accents sportifs, a réussi à faire bonne figure.

LAFERRARI – LA PREMIÈRE DES FERRARI À PROPULSION HYBRIDE

La Ferrari LaFerrari a été présentée en 2013 comme le premier modèle de la marque équipé d’une propulsion hybride, et avec sa puissance totale de 963 chevaux, c’était à l’époque la plus puissante des séries Ferrari. En plus des 499 pièces uniques originellement prévues, un autre modèle a de nouveau été produit en 2016 puis vendu aux enchères sur Daytona Beach pour sept millions de dollars US au profit des victimes du tremblement de terre d’Accumoli.

Plus actuellement, la LaFerrari a été dotée d’un successeur cette année avec la SF90 Stradale, une hybride rechargeable avec une puissance système de 1000 chevaux; c’est aussi la première super-sportive de Maranello qui peut fonctionner uniquement à l’électricité – même si ce n’est que sur une distance maximale de 25 kilomètres.

Texte et photos : Armin Hoyer – arminonbike.com

, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *